newsletter 03

L’objet social de l’entreprise est une mauvaise solution !

ORDO

27/04/2018

 

 

L’objet social de l’entreprise est une mauvaise solution,
Jean Marc Rouméas, Directeur de Rouméas TP
réagit au projet de loi

Pour Jean Marc Roumeas, Directeur de ROUMEAS TP changer le code civil pour contraindre les entreprises à prendre des mesures qui relèvent tout naturellement de leurs actions n’est pas une démarche favorisant la confiance vis-à-vis des chefs d’entreprise.

Selon l’UPE 30, beaucoup d’autres actions pourraient être menées pour valoriser l’image de l’entreprise dans la société, notamment au travers de l’éducation ou de l’apprentissage qui permet d’ouvrir les usines et les grosses entreprises à un public en formation.

"A l’heure où l’on demande aux chefs d’entreprise de porter de lourdes responsabilités et de tenir le cap, il n’est pas compréhensible que nous soyons ainsi contraints par des textes défiants notre capacité et notre volonté de prendre en compte l’épanouissement de nos salariés ou le respect de l’environnement."

Jean Marc Roumeas conclue : "Nous avons par exemple mis en place sur notre site une mutuelle prise en charge à 70% par ROUMEAS permettant à nos salariés de bénéficier d’une couverture sociale étendue et qui profite à l’ensemble de leur famille. Nous avons également tissé des liens étroits avec les acteurs économiques locaux pour pourvoir à nos recrutements afin de fiabiliser l’intégration des nouveaux salariés. Dans tous les cas il s’agit pour notre entreprise d’engager volontairement du temps et de l’énergie pour la satisfaction des salariés et donc la productivité de notre activité."

 

 


 

Contact presse :

Valentine Wolber
04 66 04 21 21