newsletter 03

Propositions pour maîtriser les dépenses d’IJSS

IMAGE SITE indemnits

22/10/2018

 

Les propositions du MEDEF
visant à maîtriser les dépenses d'indemnités journalières

 

Durant la période estivale, le Gouvernement a, dans une premier temps, envisagé le transfert partiel du financement des indemnités journalières de Sécurité sociale vers les entreprises. Le MEDEF est intervenu au plus haut niveau et s’est fortement mobilisé contre ce projet.

 

Les pouvoirs publics ont alors constitué une mission de réflexion chargée d’envisager des pistes de réforme du système d’indemnisation des arrêts de travail et qui devrait très prochainement faire de premières propositions, le rapport définitif devant être rendu à la fin de l’année.

 

Dans cette perspective, le MEDEF a souhaité proposer au Gouvernement un plan d’actions responsabilisant les acteurs et conjuguant prévention, accompagnement et régulation. Il considère, en effet, que :


• si les arrêts de travail ont certes augmenté sur la période récente (+19 % entre 2010 et 2017), cette hausse s’explique en partie par la progression du nombre de personnes en emploi et par le vieillissement de la population au travail lié, notamment, au recul de l’âge de départ à la retraite ;


• les entreprises ne peuvent être tenues pour responsables de cette tendance croissante d’autant plus qu’elles sont, via leurs cotisations, des financeurs importants de notre système de santé et qu’elles font des efforts considérables en matière de prévention.


Vous trouverez ci-dessous les actions proposées par le MEDEF en direction des différents acteurs concernés : assurance maladie, médecins, assurés et entreprises.


Pour Eric Tresvaux du Fraval, Président de l’UPE30 : « Nous ne réussirons pas à régler ce sujet par une simple mesure budgétaire, ni en mettant en cause les uns ou les autres. L’effort doit être collectif et partagé par toutes les parties prenantes. C’est le sens de nos propositions. »

 

+ Découvrir les propositions du Medef pour maîtriser ces dépenses

 

 



Contact presse :

Valentine Wolber
06.17.93.52.90