newsletter 03

L’UPE30 dénonce fermement les blocages routiers

blocages routiers Royal Canin Aimargues credits midi libre

19/11/2018

 

L’UPE30 dénonce fermement les blocages :
Emanuel Miot, dirigeant de SKS s’exaspère

 

La hausse du gasoil implique des conséquences non négligeables pour les particuliers mais aussi pour l’économie des entreprises et tout particulièrement celle des TPE, majoritaires dans le Gard.


A ce titre, les motivations des « gilets jaunes » apparaissent légitimes et leur droit de manifester doit être respecté.


Il n’en demeure pas moins que la situation économique tendue pour beaucoup de commerces et d’entreprises ne pourra supporter ces blocages trop longtemps.


La méthode adoptée par les manifestants depuis samedi n’est pas adaptée et contribue à pénaliser l’économie et par là même l’emploi.


Par ailleurs les conditions de travail des salariés sont pour beaucoup d’entre eux dégradées par ce mouvement qui contrevient à la libre circulation.


Emmanuel Miot, directeur de SKS génie climatique à Bagnols sur Cèze témoigne : « Le temps de travail de mes salariés qui sont tous amenés à prendre la route est multiplié par deux, qui va payer ces journées de travail perdues ? » Emmanuel chiffre la perte directe pour son entreprise sur ce seul lundi à 1.400 € et ce constat est partagé par la majorité des chefs d’entreprises et commerçants pris en otage par ces blocages.


Il faut que le gouvernement prenne ses responsabilités, qu’il donne des instructions claires à ses services déconcentrés et fasse respecter la liberté de circulation.


La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres.

   

À lire :   

Communiqué de presse "72% des entreprises impactées par les blocages" 

Communiqué de presse "Hausse du GNR : Jean Marc Rouméas, dirigeant de ROUMEAS TP s'inquiète pour la pérennité de sa société"

 

 



Contact presse :

Valentine Wolber
06.17.93.52.90