Une organisation patronale
au service des entrepreneurs du Gard (30)

Geoffrey BOEHM, auberge de jeunesse Vertigo

Geoffrey a 32 ans, il a travaillé pendant 10 ans à la Société Générale en tant que conseiller financier pour les PME. C’est grâce à des anciens clients qu’il a pu se lancer dans une nouvelle aventure, bien loin du monde de la banque. Il est récemment devenu le directeur de la nouvelle auberge de jeunesse de Nîmes, Vertigo.  Après deux ans de travaux, c’est dans l’ancien Hôtel de Paris, complétement réhabilité, que s’est installé son établissement. Franchise de l’enseigne Vertigo, qui a déjà deux enseignes à Marseille, l’établissement a ouvert ses portes le 9 juin.

Geoffrey propose aux voyageurs 80 lits répartis dans 16 chambres dont 12 dortoirs et 4 chambres double. Les dortoirs offrent deux salles de bain par chambre ce qui est rare dans une auberge de jeunesse. Les backpackers (voyageur nomade) peuvent aussi profiter d’un bar, d’une cuisine partagée et d’un rooftop qui offre une vue dégagée sur le centre de Nîmes. L’ambiance y est chaleureuse, cosmopolite. Geoffrey accueille aussi des voyageurs qui transitent par la gare de Nîmes située juste en face de l’établissement.

Même si les hostels (auberge) français ne connaissent pas encore le même succès que ceux des pays européens ou étrangers, le marché est en pleine expansion. Ce genre d’établissement attire par ses tarifs intéressants et sa localisation proche des centres-villes. En comparaison les auberges de jeunesse réalisent 5 à 10 points de plus en terme de réservation que les hôtels.

Bravo à Geoffrey pour ce beau projet et pour son envie de faire rayonner le tourisme Nîmois !


Retrouvez l'auberge ici 

La page Facebook

Partagez cet article
Retour en haut